Vous êtes ici

40ème semaine de grossesse

40 semaines de grossesse

Semaine 40 de grossesse

A la 40ème semaine de grossesse, on parle d’accouchement après terme. Le plus souvent, à ce stade, les médecins décident de déclencher l’accouchement. Garder bébé trop longtemps peut nuire à sa santé. D’ailleurs, lui ne demande que ça, la délivrance !

Une 40ème semaine de grossesse sous le signe de…l’après-terme

Et oui, normalement, j’aurais du accoucher la semaine dernière. Mais cela ne s’est pas encore fait, dommage, une semaine de plus à patienter. La quarantième sera la bonne. Je vais très certainement perdre le bouchon muqueux qui ferme l’entrée du col. Ce sera le signe qu’il faut me rendre très vite à la maternité, de peur que le bébé ne s’infecte. 

Ayant dépassé mon terme, mon médecin a décidé de déclencher l’accouchement. Je surveille plus attentivement mes contractions. Si elles arrivent à intervalles réguliers de moins de dix minutes, c’est le signe que l’accouchement est pour très bientôt. En attendant ce moment, je continue à me faire masser, à m’enduire de crème, en clair à prendre soin de moi pour être belle le jour J. 

Rencontre avec un bébé qui tarde à sortir !

A quarante semaines de grossesse, j’ai raté sa sortie d’une semaine et pourtant, je suis impatient. Cette semaine, je me lance. Les contractions du col m’aident à me glisser vers le bas du ventre. Mon crâne encore souple me facilite le passage vers la sortie. Je place mon menton sur ma poitrine, referme mes bras sur moi et replie mes petites jambes. Je suis ainsi plus sûr de pouvoir passer tranquillement. 

Mon pense-bête de future maman

Je vérifie à ce stade de ma grossesse que tous mes papiers sont en ordre, que ma valise de maternité est complète, qu’il ne manque rien au trousseau du bébé et que je dispose d’un numéro de taxi au cas où mon compagnon ne soit pas là. D’ailleurs, je n’oublie pas de demander au chauffeur une facture dont une partie du montant sera prise en charge par la sécurité sociale. 

Une fois à la maternité, je suis placée sous monitoring, ma tension est prise régulièrement et je n’ai plus qu’à attendre sagement que mon col soit complètement dilaté. Je n’oublie pas de prendre un laxatif pour accoucher les intestins vides, c’est plus confortable. 

Par enceinte.com