Vous êtes ici

28ème semaine de grossesse

semaine 28 de grossesse

Semaine 28 de grossesse : 30 SA

La fatigue, c’est le sentiment et l’état général affiché par les femmes au cours de leur vingt huitième semaine de grossesse ou 30 semaines d'aménorrhée. Bébé lui aussi semble impatient d’en finir avec son espace réduit !

Une vingt huitième semaine de grossesse sous le signe de…la circulation

Pas de doute possible, mon sang circule moins bien vers le cœur car la sensation de jambes lourdes ne me quitte plus, tout comme mes essoufflements. Un bain d’eau froide le soir avant d’aller me coucher me soulage un peu. Je souffre aussi de crampes plus fréquentes, j’en profite pour y pallier avec une cure de magnésium.
De façon générale, je ne pense qu’à une chose : mon lit ! Je suis extrêmement fatiguée cette vingt huitième semaine de grossesse, bébé me pompant toute mon énergie. Je mise sur des aliments qui me redonnent du peps : fruits, légumes secs, boudin noir et lentilles pour le fer. D’ailleurs, bébé ne cesse de me donner des coups de pied, il a hâte de sortir ! Côté poids, j’en suis à huit/neuf kilos. Si je suis constipée, je privilégie les aliments riches en fibres. 

28 semaines de grossesse rencontre avec un bébé presque mâture 

Ca y est, mes mouvements sont enfin coordonnés et mes poumons quasi opérationnels. Je suis fin prêt à sortir, encore un peu de patience ! Je suce mon pouce, je sais déglutir, je régule la température de mon corps et je perçois tous les bruits extérieurs. J’adore que maman ou papa me parlent ou me fassent écouter de la musique. Je réponds à leurs voix ou à leur toucher sur le ventre de maman. Je pèse environ 1,150 kilo pour 35 centimètres à vingt huit semaines de grossesse. Mes cheveux et mes ongles ont continué de pousser. Mes testicules sont descendus dans le scrotum si je suis un garçon. Je me suis peut-être déjà retourné, histoire d’être au rendez-vous le jour J ! 

Mon pense-bête de future maman pour ma 28ème semaine de grossesse

Au cours de cette vingt huitième semaine de grossesse, place aux cours de préparation à l’accouchement. Quelle que soit la méthode, ils participent à me rassurer pour l’accouchement. Je profite aussi de cette semaine sans rendez-vous médical pour parfaire la décoration de la chambre de bébé. 

Je ne lésine pas sur la quantité d’eau et notamment d’Hépar absorbée pour remédier à mes soucis de transit. Je continue à baigner mes jambes à l’eau froide et à dormir en les surélevant.

Par enceinte.com