Vous êtes ici

27ème semaine de grossesse

27 semaines de grossesse

27 semaine de grossesse : 29 SA

Au cours de la 27ème semaine de grossesse ou 27ème semaine d'aménorrhée, la circulation sanguine devient problématique pour bon nombre de femmes, occasionnant des troubles tels que les varices ou les jambes lourdes. Bébé lui est au mieux de sa forme, ses sens étant quasiment tous opérationnels.

Une vingt septième semaine de grossesse sous le signe de…l’enflement

Et oui, en cette vingt septième semaine de grossesse, non seulement, je me sens plus lourde mais surtout, mes jambes me paraissent lourdes et mes chevilles enflées. Je dois même parfois changer de chaussures ! Adieu les talons hauts, vive les mules plates ! Je peux aussi constater la présence de varices. Côté estomac, rien ne s’est arrangé et je souffre toujours de remontées acides et de reflux gastro-oesophagien.

Heureusement, le médecin m’a prescrit des pansements gastriques. Je continue à boire beaucoup d’eau pour me soulager. Je ressens à nouveau des contractions qui ne sont pas douloureuses. Mon utérus se prépare pour le jour de l’accouchement. Si mes gencives saignent, c’est aussi normal, en cause le taux d’hormones ! Je lave donc mes dents deux fois par jour. 

Rencontre avec un bébé coordonné

Au cours de cette vingt septième semaine de grossesse, mes neurones sont connectés, il me reste à bien coordonner mes mouvements. Je suis encore un peu maladroit ! Je mesure 34 centimètres pour un kilo. Ma tête est enfin bien proportionnée par rapport au reste du corps et je suis en apparence le même qu’à la naissance. Je pourrais presque sortir du ventre de maman mais ce n’est pas très raisonnable, je suis encore considéré comme un grand prématuré. Après la vue, c’est au goût de se développer et je ressens les différentes saveurs que maman avale. Mon appareil respiratoire continue sa maturité. La myéline apparaît, c’est une graisse qui recouvre mes fibres nerveuses. 

Mon pense-bête de future maman

Si ce n’est pas encore fait, je file m’inscrire aux cours de préparation à l’accouchement. A moi de choisir l’option qui me correspond le mieux : chant prénatal, yoga, sophrologie, haptonomie voire fasciathérapie ! 

Côté alimentation, je continue à surveiller mon poids et surtout, je privilégie la diversité. Bébé captant maintenant les différences de goûts, je l’initié à différents plats avant l’heure !

Je continue à bien me reposer et ne pas trop m’exposer à un risque d’accouchement avant terme.

Par enceinte.com

Mis à jour le 23 Novembre 2016