Vous êtes ici

26ème semaine de grossesse

semaine 26 de grossesse

26ème semaine de grossesse

A ce stade de la grossesse, toute future mère se sent lourde avec l’envie de donner naissance très rapidement. Pourtant, il faut encore patienter. Bébé est quasi opérationnel mais là encore, quelques semaines de plus au chaud dans le ventre de maman, et il sera fin prêt à affronter le monde extérieur.

Une 26ème semaine de grossesse sous le signe du…sommeil

Ca y est, je suis au tout début du septième mois de grossesse et mon ventre s’est vraiment bien arrondi. J’ai de plus en plus de mal à me mouvoir. Mon dos me fait souffrir. Pour me soulager, je me fais masser par mon compagnon ou mieux encore, je prends des séances de kinésithérapie.
La piscine est aussi un bon moyen de soulager mes douleurs lombaires. S’ajoutent à cela des insomnies. Je n’arrive pas à trouver la meilleure position.

Le côté gauche semble être le mieux pour tenter de gagner quelques heures de sommeil avant que bébé ne me réveille ! Je surveille aussi l’apparition de varices et d’hémorroïdes, un classique de la grossesse au stade de la vingt sixième semaine de grossesse.

26 semaines de grossesse rencontre avec un bébé bien éveillé

Tous mes sens sont en éveil ou presque et ce que j’aime le plus, c’est entendre les sons qui viennent de l’extérieur, que ce soit la voix de maman, celle de papa ou de la musique douce. J’arrive aussi à percevoir la lumière.
Cette vingt sixième semaine de grossesse, j’apprends désormais à respirer avec mes poumons et mes nouvelles bronches, ce n’est pas encore au point mais c’est un bon début. Je continue à bien me développer et on devine les traits de mes mains bien distinctement.

Je pèse environ 900 grammes pour 33 centimètres. J’ai souvent le hoquet car j’avale le liquide amniotique, ce qui ne va pour déplaire à maman ! Ma peau s’enrichit de cellules graisseuses. L’ivoire de mes dents laisse la place à l’émail.

Mon pense-bête de future maman pour la 26ème semaine de grossesse

Cette vingt sixième semaine de grossesse, je n’ai rie à prévoir si ce n’est à m’occuper de moi exclusivement. Au programme : repos, cours de préparation à l’accouchement. Comme je sais que bébé entend la musique, je me lance dans des cours de chant prénatal.

Pour essayer de dormir un peu, je tente de surélever mes jambes et de dormir sur le côté gauche. Si ça ne marche pas, le privilégie l’option acupuncture ou relaxation.

Par enceinte.com

Mis à jour le 23 Novembre 2016